[SAVE THE DATE] Week-end de formation à l’animation en ECSI, du 25 au 27 février 2022

Trois jours pour mieux s’approprier l’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale (ECSI), comprendre ses objectifs de  transformation sociale, ses liens avec l’éducation populaire, ses outils…

Si les formations professionnelles d’animateur·rices se sont multipliées, aucune n’adresse la question de l’éducation à la citoyenneté et la solidarité internationale. Le réseau ritimo, la fédération Artisans du monde et l’association Starting-Block se sont associées pour combler ce manque et répondre aux besoins des acteur·rices de la solidarité internationale.

Cette formation s’adresse à tou·tes les animateur·ices débutantes, quel que soit leur statut (bénévole ou salarié), et souhaitant questionner leurs pratiques d’animation.

Les formations en présentiel se déroulent dans le respect des gestes barrières et d’un protocole sanitaire mis en place pour la protection de tou·tes (mis à jour en fonction de l’évolution de la situation). Sans confirmation à ce jour, il est possible que le lieu d’accueil de la formation exige un passe sanitaire.

La boussole des labels : fais le tri dans ton caddie !

FAIR[e] un monde équitable, Bioconsom’acteurs et ActionAid France publient la Boussole des labels, guide pratique qui passe les 18 labels alimentaires les plus connus au crible de 30 critères. 

Comparer les labels en un clin d’œil

Dans le contexte de crise que nous traversons, 73% des Français souhaitent avoir une consommation plus responsable. Pour les y aider, les labels peuvent être un bon repère, mais à condition de savoir ce qu’ils garantissent !

“La Boussole des labels” a été conçue pour permettre à tou·te·s les consommateur·rice·s de connaître et comparer les exigences des principaux labels alimentaires, parmi les plus connus ou les plus plébiscités. Les créateur.rice.s de la boussole en ont analysé les critères économiques, sociaux, environnementaux. Ils et elles se sont appuyé.e.s sur leurs expertises complémentaires d’ONG citoyennes : partenariats, rapports et études de terrain. Le résultat ? Une synthèse de 8 pages, avec des tableaux comparatifs qui permettent de se repérer en un clin d’œil, ainsi que des articles sur les différentes démarches (bio, équitable, durable) et les initiatives des marques et des distributeurs.

La première édition de ce guide était parue en 2017. La nouvelle édition est agrémentée d’un comparatif des labels bio et ceux voulant s’en rapprocher.

Lutter contre les dérives commerciales

Les marques ont de plus en plus tendance à mettre en avant les qualités sociales et environnementales de leurs produits, mais ces arguments ne sont pas toujours accompagnées de changements de leurs pratiques. Dans un tel contexte, associations et mouvements de consommateur·rice·s doivent se mobiliser pour permettre aux consommateur·rice·s de faire un choix éclairé. 

Ce guide vous propose de décrypter les logos de votre consommation et vous offre de faire le tri entre ce qui relève du marketing et les réels engagements, intégrés dans des cahiers des charges exigeants, contrôlés de façon indépendante. Il s’agit pour nous d’envoyer à certains labels et aux marques le signal qu’il faut mettre en cohérence le dire et le faire. L’affichage cache trop souvent des conditions de travail indignes et de productions irresponsables.

Le jeu “Panique à la transischool” est sorti !

Au travers d’un jeu d’enquête par équipe, les jeunes sont plongé·es dans les rouages de la mondialisation. 

Cinq chemins, ponctués d’énigmes et d’indices à collecter, leur feront découvrir les enjeux associés à des univers de leur quotidien (petit-déjeuner, vestiaire, cantine, jardin, salle de bains).

Animé par une ou deux personnes, « Panique à la TransiSchool ! » permet aux joueurs et joueuses, en partant de leur quotidien, d’acquérir des connaissances sur le monde qui les entoure, de favoriser un esprit critique sur le système économique dominant, de découvrir les alternatives et surtout, de les inviter à passer à l’action pour participer à une transition écologique et solidaire !

« Panique à la TransiSchool ! » est un outil pédagogique innovant conçu et réalisé par la Fédération Artisans du Monde et Bio Consom’acteurs dans le cadre du programme Fair Future d’éducation au commerce équitable, avec le soutien financier de l’AFD.

Panique à la TransiSchool, le jeu d’enquête pour impulser le changement !

« Panique à la Transischool » est un jeu d’enquête à destination des 11-15 ans qui les rend acteurs et actrices du changement, en leur faisant découvrir les alternatives solidaires et écologiques du quotidien. Co-créé par Bio Consom’acteurs et Artisans du Monde, cet outil pédagogique sera disponible à la commande à partir du 15 mai 2021. 

« Panique à la TransiSchool », c’est le nouvel outil pédagogique proposé par Bio Consom’acteurs et Artisans du Monde aux enseignant·es, animateurs et animatrices, pour sensibiliser les jeunes entre 11 et 15 ans aux alternatives solidaires et durables.

Au travers d’un jeu d’enquête par équipe, les jeunes sont plongé·es dans les rouages de la mondialisation et découvrent ses impacts. Cinq chemins, ponctués d’énigmes et d’indices à collecter, leur feront découvrir les enjeux associés à des univers de leur quotidien (petit-déjeuner, vestiaire, cantine, jardin, salle de bains).

Animé par une ou deux personnes, « Panique à la TransiSchool » permet aux joueurs et aux joueuses, en partant de leur quotidien, d’acquérir des connaissances sur le monde qui les entoure, de développer un esprit critique sur le système économique dominant et de découvrir les alternatives. Surtout, ce jeu les invite à passer à l’action pour participer à une transition écologique et solidaire !

Un outil pédagogique pour rendre les jeunes acteurs et actrices du changement

Face aux inégalités et à l’urgence climatique, le commerce équitable dispose d’un formidable potentiel d’éducation et de sensibilisation, notamment des jeunes en tant que citoyen·nes, consommateurs et consommatrices, acteurs et actrices du changement et futur·es professionnel·les.

Le commerce équitable parle d’inclusion et de vivre-ensemble. Au-delà de l’échange commercial, il favorise le respect et la reconnaissance de la place de chacun·e dans le monde, il encourage à s’unir pour privilégier l’intérêt général et, dans ses modes de production et de décision, s’appuie sur des processus démocratiques avérés, basés sur le respect des droits sociaux et de l’environnement.

C’est en s’appuyant sur ces principes fondamentaux que l’Éducation au Commerce Équitable (ECE) ambitionne de promouvoir un autre modèle de mondialisation et une société plus juste, dont les différentes facettes sont valorisées dans « Panique à la TransiSchool ! ».

L’histoire de la TransiSchool, un collège pas comme les autres

Le collège de la TransiSchool s’applique à avoir un fonctionnement vertueux pour la société et la planète. Ce qui plaît à beaucoup de personnes, mais qui peut en énerver certaines… qui vont s’y introduire pour la saccager… C’est la panique à la TransiSchool : les participant·es mènent l’enquête !

L’action se déroule un soir de semaine dans le collège. A la TransiSchool, on consomme des produits bio, équitables, de saison, locaux. Les produits d’hygiène et de nettoyage sont fabriqués pendant les cours de science par les élèves. Camille, la maraîchère du collège, travaille sur place et cultive un potager dans le jardin de la TransiSchool. Elle gère aussi les achats de la cantine en circuits courts : pain, fromages et autres produits issus des fermes alentour. Les modes de production de l’ensemble des fournitures sont analysés avec la plus grande vigilance. La rénovation du bâtiment a été faite en utilisant des matériaux écologiques, et un récupérateur d’eau de pluie a été installé sur le toit, et sert à arroser le potager.

Bref, c’est une école qui relève les défis mondiaux actuels. Mais cela ne plaît pas à tout le monde…

En effet, ce soir-là, cinq intrus·es entrent dans le collège pour le saccager. Cinq élèves internes vont tenter de retrouver les coupables, avant que le jour ne se lève et que les externes n’arrivent…

Alors, prêt·es à mener l’enquête ?

Pour commander « Panique à la TransiSchool »
Rendez-vous sur www.transischool.org à partir du 15 mai 2021 !

« Panique à la TransiSchool ! » est un outil pédagogique innovant co-créé par Bio Consom’acteurs et Artisans du Monde. Il a été conçu et réalisé dans le cadre du programme d’éducation au commerce équitable « Fair Future », avec le soutien financier de l’Agence française de développement. Fair Future est porté par un consortium de 10 organisations et a pour objectif d’accompagner la transformation des connaissances et pratiques de consommation et d’engagement des moins de trente ans à travers l’éducation au commerce équitable (ECE), pour contribuer à la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD).

Embarquez sur les routes du commerce équitable

Commerce Équitable France, en partenariat avec à Artips, propose un parcours ludique et intéractif accessible au plus grand nombre, dès le lycée. Composé de 4 épisodes de 8 minutes, il permet de décrypter les grands enjeux du commerce équitable : des producteurs aux consommateurs. 

Commerce Équitable France s’associe à Artips pour proposer un parcours éclairant et concret sur le modèle du commerce équitable. En moins de 30 minutes, ce parcours rassemble et décrypte les nombreux concepts et chiffres-clés associés au commerce équitable : la naissance du commerce équitable, les produits concernés et les différents labels ou encore les évolutions législatives. 

Comment ça marche ?

Le parcours fonctionne sur la base du micro-learning, une méthode d’apprentissage et de formation de séquences courtes sur la thématique du commerce équitable. Le parcours Artips sur le commerce équitable s’organise sous la forme de 4 épisodes de 8 minutes chacun. 

Réalisable à tout moment, il s’adresse principalement aux “consomm’acteurs”, à la fois citoyens et consommateurs, qui souhaitent se former à la consommation responsable. 

Chaque épisode du parcours est composé d’anecdotes et de mises en situation afin de sensibiliser aux grands enjeux du commerce équitable autour de notions concrètes.

Découvrez dès maintenant les 4 épisodes courts et addictifs qui vous permettront d’approfondir votre connaissance du commerce équitable et de la partager aisément au plus grand nombre.

> DÉCOUVRIR LE PARCOURS ARTIPS SUR LE COMMERCE ÉQUITABLE <

À la fin du parcours, n’hésitez pas à partager votre résultat sur LinkedIn

Qui est Artips ?

Artips propose des parcours de microlearning à travers des anecdotes culturelles au sens large. Rapide et ludique, Artips peut être consulté n’importe où (smartphone, tablette, ordinateur) et à tout moment.
En 2020, Artips via sa fondation Heartips, a souhaité mettre ses compétences au service d’organisations affichant un engagement sociétal. Commerce Équitable France est l’un des trois lauréats dans la catégorie développement durable, environnement et consommation responsable.

Commerce Équitable France lance un espace web de ressources dédiées à l’éducation au commerce équitable

Commerce Équitable France et ses membres sont fier·ère·s de vous présenter le premier espace web entièrement dédié à l’éducation au commerce équitable. Cet espace s’adresse aux animateur·rice·s, aux enseignant·e·s et à tous les porteurs de projets d’éducation au commerce équitable. 

Il réunit l’ensemble des ressources pédagogiques pour mener des activités d’éducation au commerce équitable et pour se mobiliser pour un monde plus juste, dans son école, son lycée, son campus. Parmi ces ressources, vous trouverez notamment :  

  • Des supports pédagogiques, kit de mobilisation, brochures, jeux : pour s’outiller
  • Des campagnes et dispositifs : pour se mobiliser 
  • L’offre des acteurs de l’éducation au commerce équitable : pour se former
  • Un recensement des publications, études, enquêtes, fonds documentaires et veilles sur le commerce équitable : pour s’informer

Le site permet également de trouver l’association locale la plus proche, pour faciliter les rencontres et permettre aux porteurs de projet de se faire accompagner.  

Cet espace web a été développé dans le cadre du programme FAIR Future, soutenu par l’Agence Française de Développement et porté par 10 organisations de commerce équitable.